Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 Jan

Ipono épisode 1 - découverte du personnage

 - Catégories :  #dessin, #école

J'explique la situation très vite.

J'ai découvert, par le biais du blog de Les Voivres, le livre de Morgane Miltgen et Claire Munier intitulé Ipono et les sacs de douleur. L'illustration qui apparaît sur la couverture, une très belle aquarelle, ne me laisse pas indifférente. Je cherche à en savoir davantage et m'intéresse à Ipono, cette petite créature ailée qui décide d'aller retrouver ses amis, les humains, de l'autre côté de la montagne et qui a le pouvoir de délivrer les hommes de leurs douleurs. Intéressant, mais à quel prix ?

Je me procure alors l'album.

Ipono épisode 1 - découverte du personnage

Offert pour Noël à une petite fille chère à mon cœur, je décide – avec son accord – de garder Ipono pour le lire à ma classe de CP.

C'était sans compter que les élèves allaient s'attacher à ce petit héros ailé.

Je fais attention dans un premier temps de ne dévoiler aucune illustration parce que j'ai un projet dans la tête. Un projet en arts visuels : avec seulement les indications orales concernant Ipono et son univers: " imaginez cette petite créature". Encres, peintures, crayons, éponge-tampon, craies grasses sont à leur disposition. Les voilà au travail.

crayons, feutres, encres, craies grasses, éponges, pailles à disposition des élèves.crayons, feutres, encres, craies grasses, éponges, pailles à disposition des élèves.

crayons, feutres, encres, craies grasses, éponges, pailles à disposition des élèves.

L'adulte lit l'album, vérifie la compréhension. Les élèves écoutent, s’imprègnent de l'histoire et sollicités par l'enseignant, ils imaginent. Ils vont au delà de ce qui est lu, ils deviennent actifs. La relation ne va pas que dans un sens : Enseignant--> Elève.

L'enseignant n'est plus "le seul maître à bord, après Dieu !!

Au boulot ! Tout ce qui est sur la grande table peut être utilisé. J'ai noté une hésitation de la part des élèves. Genre « je ne sais pas faire »

J'ai du dire un truc du genre « Laissez parler votre imagination ». Ce à quoi Sorenne a répondu « On se lâche, c'est ça ? » Oui... C'est ça. Tout à fait ça.

Ils se sentent de plus en plus libres, ils prennent confiance en eux, s'arrêtent vers un tel pour échanger, aident une autre à choisir un outil parmi ceux proposés. Ils sont motivés, tout simplement parce que la situation initiale du projet est concrète et que les projets terminés seront destinés à être publiés sur Internet après un accord au préalable de Claire et Morgane (puisque cet article existe, c'est que Claire et Morgane ont donné leur feu vert. Merci à elles).

« Mes parents pourront voir mon dessin. » dit Louna

« Tous nos dessins, pas que le tien ! » répond Clarence

« Et même des gens qu'on ne connait pas pourront les voir. » rétorque Aloys

L'atmosphère est géniale. Les yeux brillent. Ils sont à fond et ça, j'aime. Le rendu est magique.

Vidéo montage avec les dessins des élèves

Galerie photos
Galerie photos
Galerie photos
Galerie photos
Galerie photos
Galerie photos
Galerie photos
Galerie photos
Galerie photos
Galerie photos
Galerie photos
Galerie photos
Galerie photos
Galerie photos
Galerie photos
Galerie photos
Galerie photos
Galerie photos
Galerie photos
Galerie photos
Galerie photos
Galerie photos

Galerie photos

Si tout ça n'est pas du vivre ensemble, du réel, du vivant ... ça y ressemble fort !

 

Si tout ça n'est pas du soleil dans les longues journées d'école, c'est quand même des belles étincelles !

 

 

 

Commenter cet article

À propos

Site participatif d'échanges